Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

60 – Beauvais : sept « irréductibles » routiers verbalisés rue de Clermont

Nicolas Goinard | 01 Oct. 2015, 16h36 | MAJ : 01 Oct. 2015, 16h36
Beauvais, ce jeudi matin. En attendant le feu vert de la Cnil (commission nationale informatique et libertés) pour les contrôles automatisés des camions, les agents de la police municipale font la chasse aux poids lourds rue de Clermont.
Beauvais, ce jeudi matin. En attendant le feu vert de la Cnil (commission nationale informatique et libertés) pour les contrôles automatisés des camions, les agents de la police municipale font la chasse aux poids lourds rue de Clermont.(LP/N.G.)

« Le téléphone a dû bien fonctionner ». Jean Martin, président de l’ABD31 (association beauvaisienne pour la déviation de la N 31), peste en voyant, au loin, un poids lourd faire le tour du rond-point voisin du stade Pierre-Brisson évitant ainsi la rue de Clermont et, surtout, le contrôle organisé ce jeudi matin par la ville de Beauvais et la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement, et du logement).

Entre 9 heures et midi, les agents ont néanmoins verbalisé sept camions de plus de 3,5 t dont la circulation est interdite dans cette artère du quartier Marissel. Montant du PV : 22 €. La DREAL vérifiait aussi les papiers, le chargement. Deux camions ont ainsi été immobilisés dont un transport de matières dangereuses.

« Depuis l’arrêté de 2009, le flux de poids lourds a diminué de 90 % » avance Sébastien Ruel, directeur prévention et sécurité à la mairie, « mais il existe toujours des irréductibles qui passent encore. » Le dernier comptage recensait entre 200 et 300 camions chaque jour. « Dans le passé, on en avait jusqu’à 8 000 » poursuit Sébastien Ruel. Même si le trafic a baissé, les riverains continuent le combat. « Après les travaux, on avait une belle route. Aujourd’hui, c’est en train de se dégrader. Des plaques d’égout se cassent, le macadam se fissure. La rue n’est pas faite pour la circulation des poids lourds » reprend Jean Martin. Une à deux fois par semaine, la police municipale organise donc des contrôles en espérant enrayer définitivement le phénomène. Mais une habitante tranche : « On n’aura jamais zéro poids lourd dans cette rue. C’est un rêve ».

 

 

 

source : http://www.leparisien.fr/beauvais-60000/beauvais-sept-irreductibles-routiers-verbalises-rue-de-clermont-01-10-2015-5145013.php

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux