Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

38 – Renzo Sulli, maire d’Echirolles en Isère : « Une violence aveugle… des actes insensés que je réprouve »

Par Léopold Strajnic, France Bleu IsèreMercredi 8 juin 2016 à 18:18

Arrêt de tram des Essarts à Echirolles
Arrêt de tram des Essarts à Echirolles – maxppp

Mardi trois tchétchènes ont été blessés par des coups et une balle a atteint l’un d’eux. Plus tard dans la soirée, 2 autres victimes, un homme et une femme, ont été blessés par balle, toujours dans ce quartier des Essarts. Le maire (PCF) Renzo Sulli réagit, extrait de son communiqué.

De violents incidents successifs survenus hier soir (mardi) dans le quartier des Essarts à Echirolles ont provoqué stupeur et indignation chez les riverain-es, les parents et enfants de l’école Marat ainsi que les usagers et personnels de nos équipements municipaux, qui ont vécu de très près ces événements. Plusieurs personnes ont été blessées, ce qui atteste d’un niveau de violence particulièrement élevé. Les raisons de cette escalade sont, à ce jour, inconnues. Une enquête est en cours dont j’espère qu’elle établira sans tarder les responsabilités pour que les auteurs soient identifiés et arrêtés…

Règlements de compte

Nous condamnons ces actes de violence avec la plus grande fermeté, conscients de l’émotion et de la forte inquiétude qui en résultent pour la population. Il n’est pas concevable que des quartiers de nos communes soient confrontés à de tels règlements de compte, à des trafics et à la circulation d’armes de toutes sortes.

Effectifs supplémentaires

C’est bien parce que nous avons conscience et connaissance de l’existence de ces situations sur des secteurs bien identifiés que nous réclamons de longue date un renforcement des moyens et des effectifs de sécurité. J’ai saisi aujourd’hui le représentant du préfet pour m’assurer que les effectifs de police supplémentaires promis par le ministre de l’Intérieur sont réellement déployés sur le territoire de la Ville Neuve d’Echirolles. Il m’a été confirmé que ces premiers renforts installés courant avril seraient accompagnés en septembre de 13 policiers supplémentaires permettant un meilleur déploiement des forces de sécurité sur la division Sud dont fait partie Echirolles. Le représentant du préfet m’a également garanti une présence accrue des forces de l’ordre dont la brigade spécialisée territoriale sur tout le quartier pour plusieurs jours afin d’éviter tout nouvel incident. Je reste très vigilant quant à l’opérationnalité de ces mesures.

La vidéosurveillance nécessaire

A ma demande, la police municipale avec la brigade de nuit multiplie ses patrouilles dans un souci d’apaisement auprès de la population. Les moyens que nous avons affectés au déploiement de la vidéosurveillance montrent bien sa nécessité, particulièrement dans ce type d’affaire où nous avons mis à disposition les images recueillies lors de ces événements…

Soutien psychologique

J’ai demandé à mes services que des temps d’accueil et d’écoute soient mis en place en direction des familles, des jeunes, des usager-ères de nos équipements et personnels municipaux affectés par ces événements. Avec l’Inspection académique, une écoute psychologique des élèves et parents sera organisée à l’école Marat dès le jeudi 9 juin au matin, avant une réunion spécifique avec les parents d’élèves et en présence d’élu-es à 16 h.

La tranquillité publique reste ma priorité pour la population des quartiers populaires qui le mérite amplement et plus largement pour tout le territoire de notre commune et ses habitant-es.

Extrait du communiqué de Renzo Sulli / Maire d’Echirolles

 

 

 

source : https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/renzo-sulli-maire-d-echirolles-en-isere-une-violence-aveugle-des-actes-insenses-que-je-reprouve-1465402666

SNPM
A propos de l'Auteur

Syndicat National des Policiers Municipaux

SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline