Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

31 – Fin 2015, il y aura 101 caméras de vidéosurveillance en service à Toulouse

La Ville de Toulouse passera le cap des 100 caméras de vidéosurveillance en exploitation d’ici la fin de l’année. Un déploiement conforme aux objectifs fixés par Jean-Luc Moudenc.

Dernière mise à jour : 16/09/2015 à 19:12

Depuis la mi-septembre 2015 et la mise en exploitation de six nouvelles caméras dans le quartier des Izards, ce sont désormais 48 caméras qui surveillent l’ordre public dans différents quartiers de Toulouse. Un chiffre qui a doublé depuis l’élection de Jean-Luc Moudenc à la mairie de Toulouse, en avril 2014. Et un chiffre qui va encore doubler d’ici la fin de l’année 2015, conformément aux objectifs que l’édile avait fixé à son adjoint à la sécurité, Olivier Arsac, en matière de vidéosurveillance.

Le déploiement se poursuit : fin 2015, nous compterons 101 caméras en exploitation sur le territoire communal, annonce Olivier Arsac, mercredi 16 septembre 2015, calculant que 74 caméras auront ainsi été installées durant l’année 2015 à Toulouse.

Au sortir de l’été 2015, la vidéoprotection concerne le centre-ville, surveillé par 27 caméras et les quartiers Izards, Bayard, Saint-Aubin et Saint-Pierre. Les prochaines phases d’installation vont concerner les quartiers Bellefontaine, Empalot, Pradettes, Bonnefoy et Amouroux mais également le secteur de la rue d’Alsace-Lorraine.

Un système jugé « précieux » par la préfecture

Pour ces installations, la mairie de Toulouse reçoit la participation de l’État à hauteur de 44% pour l’année 2015 soit 775 000 euros de subventions ainsi qu’une enveloppe de l’Union européenne de 190 000 euros.

Des installations favorisant aujourd’hui un système jugé « précieux pour les enquêteurs» par Frédéric Rose, directeur de cabinet du préfet, Pascal Mailhos, en charge des questions de sécurité à la préfecture de région : « Un bon maillage permet à la fois la dissuasion, l’investigation des enquêteurs et parfois même le flagrant délit ».

De son côté, l’adjoint au maire Olivier Arsac, assure que les nouvelles caméras installées se sont déjà rendues efficaces à plusieurs reprises, particulièrement dans le quartier Arnaud-Bernard réputé pour ses trafics en tout genre. 130 nouvelles implantations sont prévues pour 2016. A terme, soit avant 2020 et la fin du mandat en cours, la mairie de Toulouse table sur plus de 350 appareils de vidéosurveillance opérationnels.

75 policiers municipaux de plus en 2015
Cet effort de déploiement n’obère pas l’autre grand objectif de la municipalité en matière de sécurité publique à Toulouse : le renforcement des effectifs de la police municipale. Selon Olivier Arsac, « l’objectif de recruter 75 nouveaux agents de police en 2015 sera respecté. Tous les postes sont pourvus. 46 nouveaux agents sont déjà opérationnels après avoir suivi une période de formation de six mois. Ce total sera porté à 55 d’ici la fin du mois d’octobre ».
75 nouveaux recrutements seront opérés en 2016 afin de porter à plus de 500 le nombre de policiers municipaux contre 180 en avril 2014, au moment de l’élection de Jean-Luc Moudenc à la mairie de Toulouse.

Photo de Pascal Pallas

Pascal Pallas

Rédacteur en chef
source : http://actu.cotetoulouse.fr/fin-2015-il-y-aura-101-cameras-de-videosurveillance-en-service-a-toulouse_19057/
SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux