Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

31 – AUCAMVILLE : Gérard André : «Non à l’indifférence et à la peur»

,

Sécurité

Gérard André, maire ; Nathalie Rauzy, chef de la police municipale et Alain Gaden, conseiller municipal délégué à la sécurité./Photo DDM
Gérard André, maire ; Nathalie Rauzy, chef de la police municipale et Alain Gaden, conseiller municipal délégué à la sécurité./Photo DDM

Pendant une quinzaine de jours, semant un climat malsain, un clan bien organisé, avec ses guetteurs et revendeurs, a mené son trafic sur Aucamville. Gérard André, maire, revient sur ce fait qui a marqué bon nombre d’Aucamvillois.

Votre commune vient de vivre un moment difficile

Aucamville n’est pas un cas isolé, pour autant il est inacceptable de voir la délinquance s’inviter et se banaliser dans nos villages. Les élus doivent être vigilants face à ce fait.

La résignation n’était pas d’actualité ?

On parle de société individualiste… Là, je suis reconnaissant de la mobilisation de divers acteurs qui n’ont pas voulu se laisser gagner par l’indifférence et la peur. Par leur conduite et leurs témoignages, riverains, élus, forces de l’ordre et services de la préfecture ont permis de stopper ce manège. Je remercie la gendarmerie, la police et salue la bonne collaboration entre la police municipale et les Aucamvillois.

Le dénouement n’a-t-il pas été un peu long ?

Cela a pris du temps car il y a une procédure. Les suspicions ne suffisent pas ! Un dispositif de surveillance a été instauré dès les premiers jours jusqu’à l’intervention finale, très remarquée. Ce dénouement est le fruit d’un travail cohérent et collectif.

Ce phénomène n’est-il pas la cause d’une urbanisation grandissante ?

Assimiler délinquance et logement social, comme certains détracteurs, est injuste. Avec à peine 12 % de logements sociaux, Aucamville est loin des 25 % requis par l’Etat. L’ignorance des limites de la ville fait que les constructions toulousaines sont attribuées à Aucamville.

Peut-on dire que votre vidéo protection a été utile ?

Utile et dérangeante ! Avant de s’approprier les lieux, les trafiquants ont dégradé les caméras de vidéo protection, situées place Nougein. Face à de tels faits, la vidéo a tout son sens. Non de surveillance des individus, comme le pensent certains, mais de protection.

La sécurité est donc une priorité municipale ?

Comme le sont d’autres axes de notre action. La sécurité est l’affaire de tous ! Cette coopération collective est bien plus porteuse que ceux qui parlent sans agir et qui se complaisent à alimenter des polémiques sur le volet sécuritaire.

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux