Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

06 – Nice, la ville la plus surveillée de France, pourtant vulnérable

Attentat à Nice – Modifié le 15/07/2016 à 12:36 | Publié le 15/07/2016 à 11:27
nice-la-ville-la-plus-surveillee-de-france-pourtant-vulnerable
Le centre de contrôle des caméras de surveillance de la ville de Nice. Le centre de contrôle des caméras de surveillance de la ville de Nice. | Reuters

Arnaud BÉLIER.

Les mille caméras disséminées dans la capitale de la Côte-d’Azur n’ont pas empêché l’attentat du 14 juillet. Mais elles permettent aux policiers de suivre le parcours du poids lourd qui a fauché et tué au moins 84 personnes jeudi 14 juillet.
C’est grâce aux caméras de surveillance installées un peu partout à Nice que les policiers en charge de l’enquête sur les attentats de jeudi soir tentent de retracer le parcours emprunté par le poids lourd dont le chauffeur a tué au moins 84 personnes.

 

Une caméra pour 342 personnes

 

Nice est la ville la plus surveillée de France avec un millier de caméras installées pour 342 000 habitants, soit une caméra pour 342 personnes. Les derniers modèles ont une portée de 600 mètres grâce à leur définition de 1280x 720 pixels. Quelque 70 policiers municipaux sont affectés à ce vaste système de vidéosurveillance, le premier à avoir été installé en France dès 2010 par l’ancien maire Christian Estrosi (LR).

Plus de mille caméras de surveillance sont installées dans les rues de Nice.
Un dispositif hors norme dénoncé par les défenseurs des libertés publiques, qui le comparent à Big Brother. Interrogé par Nice Matin en juillet 2014, le premier adjoint Philippe Pradal, devenu maire cette année, défendait les vertus de la vidéosurveillance : « Cela permet d’agir en matière de circulation ou de problèmes de stationnement. Les caméras offrent aussi des yeux supplémentaires pour la prévention des risques majeurs, pour les incendies. Elles permettent de suivre des manifestations ou des déplacements de supporters. Ce travail en temps réel est au moins aussi important que celui a posteriori. »

« Voisins vigilants »

Depuis Christian Estrosi, la ville dispose également d’un réseau de « voisins vigilants » : plus de 500 personnes, formées par la police municipale sont invitées à signaler les comportements suspects par SMS. Les commerçants ont également des référents au sein de la police municipale.

 

 

 

 

 

 

source : http://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/attentat-nice/nice-la-ville-la-plus-surveillee-de-france-pourtant-vulnerable-4369155

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline