Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Vote de la vidéoprotection et du gel des taxes

Trente-sept points étaient à l’ordre du jour du conseil municipal, qui s’est tenu salle du conseil, mercredi soir. Retour sur les principales décisions.

Les premiers points étaient consacrés à la sécurité. La charte attachée au système de vidéoprotection, élaborée par le comité d’éthique, a été approuvée sans les voix de l’opposition. Celle-ci garantit le respect des libertés, l’information du public, les conditions d’accès aux images et la durée limitée de conservation des images.

Pour mémoire, le comité créé en septembre par le conseil municipal est présidé par Patrice Rey, conseiller municipal délégué à la sécurité. Il comporte plusieurs experts, dont Me Cécile Dibon-Courtin (avocate), Noël Torres (directeur de la sécurité publique) et Jean-François Angles (président du CDOS).

Le conseil municipal a ensuite approuvé, à l’unanimité, la convention signée entre la police nationale et la police municipale. Les deux entités ayant vocation à intervenir sur l’ensemble du territoire de la commune, il était nécessaire que leurs actions respectives soient coordonnées.

La moitié des points à l’ordre du jour étaient consacrés aux finances. Ont donc eu lieu les votes des comptes administratifs, des affectations de résultats mais aussi de la fiscalité. C’est ainsi qu’on retiendra que la ville a choisi, à l’unanimité et pour la quatrième année consécutive, de ne pas augmenter les taux d’imposition de la taxe d’habitation et des taxes foncières.

De plus, avec un résultat de 2 M€ en budget principal, la gestion de la ville permet de dégager des ressources pour financer des projets structurants, en particulier ceux liés à la rénovation urbaine des Quatre-Saisons et au stade de La Roque.

Avec Rodez agglomération

Plusieurs dossiers en lien avec Rodez agglomération étaient également à l’ordre du jour :

– Le financement de voies de circulations douces route d’Espalion, entre le carrefour de Saint-Firmin et de l’Oustal-Nau ;

– Un avenant à la convention de maîtrise d’ouvrage avec Rodez agglomération pour le démantèlement des équipements du stade Georges-Vignes ;

– Les modalités financières et pratiques de la construction de la gestion de la maison de santé, l’accès aux soins ayant été identifié comme un axe prioritaire du contrat local de soins ;

– Enfin, le plan de financement prévisionnel du projet d’équipement socioculturel et sportif, approuvé par Rodez agglomération, mais sans les voix de l’opposition pour ces deux derniers points.

Divers

On retiendra pour terminer l’approbation, par les élus de l’acquisition d’une parcelle pour réaliser le projet d’extension du cimetière d’Onet-le-Château-Village. Mais aussi l’attribution d’une subvention de 31 000 € annuels, pour une durée de 3 ans, au ROC handball, abstention des cinq membres de l’opposition.

La prochaine réunion du conseil municipal se tiendra jeudi 21 juin, à 19 heures.


L’opposition refuse la «vidéosurveillance»

La ligne de conduite des élus de l’opposition reste la même et c’est tout naturellement qu’ils ont, par exemple, voté contre l’approbation de la charte du comité d’étique du dispositif de vidéoprotection, comme l’explique Maryline Crouzet. «Nous sommes farouchement opposés à ce dispositif, dont le coût est énorme, pour une efficacité à prouver. De plus, nous sommes inquiets quant au droit à l’image, à d’éventuelles atteintes à la vie privée, pour nous ce n’est pas un dispositif de vidéoprotection, mais un dispositif de vidéosurveillance…».

Il en sera de même pour les points 24 et 28, relatifs à la rénovation urbaine des Quatre-Saisons, le premier pour la démolition du stade et le second pour le plan de financement de l’équipement socioculturel et sportif. «Depuis le début, nous sommes persuadés que le stade actuel avait toute sa place au cœur des Quatre-Saisons, au lieu d’être déplacé à La Roque, et qu’il pouvait être rénové et modernisé à moindre coût, on ne peut que voter contre…», résume Alain Castanié.

Pour tous les points consacrés aux finances, l’opposition s’abstiendra, excepté sur celui lié aux taux d’impositions (taxe d’habitation et taxes foncières) qui n’augmenteront pas en 2018, point qui a donc fait l’unanimité.

Source:: Vote de la vidéoprotection et du gel des taxes

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline