Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Voilà le genre d’images qu’on voit tous les jours dans Ouaga la capitale!

En plus des bouchons créés par les stationnements abusifs et anarchiques dans la ville de Ouagadougou, l’autre phénomène qui a pris du galon est la panne des véhicules. Surtout les gros porteurs comme les remorques et les camions d’agrégats.

Un camion-remorque en travers de la RN5 au niveau de Ouagarinter

Ce camion, en travers de la Route nationale 5 qui va du Rond-point de la Patte d’oie à la frontière du Ghana en passant par Ouagarinter, y était l’après-midi du dimanche. Lorsqu’il a quitté la gare pour traverser la chaussée et se retrouver de l’autre côté, une panne est intervenue. Au mauvais endroit. Impossible d’avancer, impossible de reculer. Si bien que les usagers qui allaient dans le sens Est-Ouest étaient obligés d’empiéter sur l’autre chaussée.

La Police municipale, située à quelques encablures, n’est pas intervenue avec son engin de remorquage de poids lourds. L’ONASER non plus, qui en dispose. A quoi servent ces engins chèrement acquis certainement, si c’est pour orner les parkings?

Le 2 avril, nous avions applaudi l’enlèvement d’un camion par la Police municipale. Ces camions sont dangereux et causent plus de préjudices et d’accidents que bon nombre de véhicules qu’on contrôle dans la circulation.

On ne doit plus voir ces images quotidiennement dans une capitale!

Police municipale et ONASER, communiquez et donnez vos numéros aux citoyens qui pourront vous informer de ce genre de situation. Il y a l’argent dedans à dégager un tel camion!

L’Impertinent

Source:: Voilà le genre d’images qu’on voit tous les jours dans Ouaga la capitale!

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline