Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Vitrolles : la police municipale veille pendant les fêtes

Gilles Adragna, directeur de la police municipale, fait le point sur le dispositif de fin d’année. Après un Noël plutôt calme, place maintenant au fameux réveillon du 31 décembre

Société - Vitrolles : la police municipale veille pendant les fêtes

La police municipale multiplie les patrouilles aux abords des habitations et des centres commerciaux à l’approche du réveillon du nouvel an, une échéance toujours importante pour elle.PHOTO ARCHIVES

Vitrolles n’a pas dérogé à la tradition des larcins de fin d’année, avec dans les galeries marchandes et commerces quelques vols de victuailles de type foie gras ou champagne, high-tech comme des chaînes hi-fi, des jeux vidéos ou des DVD, ou de luxe, avec une enseigne de parfums récemment touché par un vol important de flacons.

Mais globalement, la période de Noël en matière de sécurité s’est passée sans heurts ni dommages, selon le directeur de la police municipale Gilles Adragna, qui revient sur le dispositif particulier déployé pour l’occasion.

« On a assuré nos missions traditionnelles de surveillance des habitations inoccupées, on a renforcé notre visibilité autour des grosses enseignes, en partenariat étroit avec les sociétés de sécurité privées et les directeurs de magasins. On a assuré aussi une présence constante sur le marché de Noël du village, et pour des temps forts comme le feu d’artifice et le lâcher de coquelicots place de la Liberté », explique-t-il. Une présence toujours rassurante et bienvenue en cette période propice aux regroupements. « Tout est préparé en amont. Nous faisons également partie du plan antivol à mains armées initié par la préfecture de police, qui concerne les braquages, les vols à l’étalage, précise le directeur de la police. Le maire a eu une volonté forte de renforcer la collaboration avec les grandes enseignes, comme Carrefour, Klépierre, Ikea, Bricomarché etc., pour anticiper les éventuels vols et dégradations ». Place désormais au réveillon du nouvel an, qui bien que beaucoup plus tranquille ces dernières années, suscite toujours quelques craintes.

« Dans le cadre du CLSPD, nous avons eu une réunion préparatoire à but préventif avec les bailleurs, les médiateurs sociaux, l’éducation nationale, la Métropole qui gère le ramassage des poubelles. On a évoqué la soirée du 31, afin que tout soit fait pour éviter les embrasements de containers, des actes d’incivisme… Nous avons aussi procédé à l’enlèvement d’une vingtaine de véhicules épaves sur la ville, pour éviter que certaines personnes mal intentionnées n’y mettent le feu. Évidemment, tout cela se fait en collaboration avec la police nationale », souligne Gilles Adragna.

Ce dernier passe le mot pour les fêtards un peu trop entreprenants: « On peut s’amuser, passer à 2018 sans commettre de dégradations ». Pour le réveillon, la police municipale garde un dispositif classique « 31 », avec deux équipes de nuit, deux opérateurs disponibles toute la nuit pour recevoir les appels des riverains.

Lionel Modrzyk

Nos dernières vidéos : Marseille : un an de petits et grands chantiers
SNPM
A propos de l'Auteur