Suivez nous sur nos autres médias :

Syndicat National des Policiers Municipaux

Vannes. Le maire David Robo veut plus de policiers et fait la leçon à Macron

image: https://www.letelegramme.fr/images/2019/01/12/comme-mes-collegues-maires-j-attends-toujours-des-actes_4365328_540x271p.jpg?v=1

« Comme mes collègues maires, j’attends toujours des actes concrets du Président de la République. Où est l’engagement pris le 10 décembre dernier de s’appuyer sur nous, les Maires, pour le Grand Débat national ? (…) À Vannes, l’avenir se décide ensemble ! » a déclaré David Robo, ce samedi, lors de la cérémonie des vœux. 

« Comme mes collègues maires, j’attends toujours des actes concrets du Président de la République. Où est l’engagement pris le 10 décembre dernier de s’appuyer sur nous, les Maires, pour le Grand Débat national ? (…) À Vannes, l’avenir se décide ensemble ! » a déclaré David Robo, ce samedi, lors de la cérémonie des vœux.  (Le Télégramme/Arnaud Morvan)

À l’occasion de la cérémonie des vœux, le maire de Vannes, David Robo, a pointé ce samedi le manque de moyens policiers pour lutter contre le trafic de drogue sur sa ville. Il en a profité pour faire la leçon au président Macron.

Le constat n’est pas d’aujourd’hui. La demande non plus. Pour lutter efficacement contre le « trafic de drogue qui gangrène les quartiers », le maire de Vannes attend encore et toujours « des renforts d’effectifs pour la Police nationale, qui est sous dotée ! ». « Nous devons aux habitants des réponses et des solutions aux problèmes auxquels ils sont confrontés, dans leur vie quotidienne, étaye David Robo. Je mesure leur incompréhension, j’entends leur colère » appuie l’édile qui, dans l’attente d’une réponse sérieuse du gouvernement, annonce que, de son côté, lui, il agit : « En 2019, nous renforcerons les effectifs de Police municipale, parce que rien ne remplace l’humain, le contact au quotidien avec les habitants (…) Je me battrais jusqu’au bout pour régler ce problème ! Je ne lâcherai rien ! » assène l’élu qui en profite pour adresser un coup de griffe à l’État et son chef.

 

« Ce qui est vrai pour une commune est vrai pour un pays ! »

 

« L’État ne peut pas demander aux collectivités, aux élus, de faire toujours plus d’efforts, sans s’appliquer à lui-même cette exigence ! Ces dernières semaines ont montré cette fracture qui marquera durablement notre pays, une fracture sociale sans précédent. Les Françaises et les Français, les familles doivent pouvoir vivre aujourd’hui de leur salaire, de leur travail ! C’est le contraire qui est anormal ! Et comme mes collègues maires, j’attends toujours des actes concrets du Président de la République. Où est l’engagement pris le 10 décembre dernier de s’appuyer sur nous, les Maires pour le Grand Débat national ? (…) À Vannes, l’avenir se décide ensemble ! Ce qui est vrai pour une commune, ce qui est vrai pour un territoire, est vrai pour un pays !».

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/vannes-le-maire-david-robo-veut-plus-de-policiers-et-fait-la-lecon-a-macron-12-01-2019-12180879.php#MqijaBDQTvoOPbV2.99

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline