Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Pour les parents de Maëlys, Nordahl Lelandais avait « prémédité son acte »

Posted On 27 Août 2018
By :
Comment: Off
Joachim De Araujo et Jennifer Cleyet-Marrel, les parents de Maëlys./ Photo AFP archives
Joachim De Araujo et Jennifer Cleyet-Marrel, les parents de Maëlys./ Photo AFP archives

Les parents de la petite Maëlys, disparue et retrouvée morte il y a un an lors d’une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère, dénonce la préméditation de Nordahl Lelandais, mis en examen pour meurtre dans cette affaire dans une interview accordée à RTL.

« On connaît notre fille, on sait qu’elle ne serait jamais montée dans la voiture d’elle-même. Pour moi, il l’a forcée, il lui a fait peur ou il l’a menacée », explique la mère à RTL. Pour elle, l’ancien maître chien de 35 ans « avait préparé cette action. Pour moi, c’est un acte prémédité ».

« Las de ses mensonges à répétition »

« C’est impossible qu’elle soit montée dans sa voiture […] avec un inconnu, en pleine nuit, pour voir des chiens soi-disant. Elle sait qu’on l’aurait engueulée », affirme le père.

Dans une autre interview accordée à BFMTV, la famille, « las de ses mensonges à répétition » du suspect, dit s’être décidée à parler pour dénoncer « la prise d’otage » que leur fait subir Nordahl Lelandais en se murant dans le silence. Ils ne croient pas à la thèse de l’accident, comme l’affirme le meurtrier présumé. « On ne donne pas des coups au visage d’une enfant par accident », affirment les parents sur BFMTV.

« Elle nous manque terriblement. Il ne nous reste que les souvenirs d’elle »

Jennifer Cleyet-Marrel et Joachim De Araujo reviennent également sur le déroulement de la soirée et l’angoisse après la disparition de leur fille de 8 ans. « On a tous cherché Maëlys » se souvient la mère. Moi, je le cherchais lui aussi (ndlr : Nordahl Lelandais), avec son t-shirt bleu. Quand il est revenu vers 3h30 et que je lui ai demandé s’il avait vu Maëlys, il m’a dit qu’il ne l’avait pas vu sur un ton complètement détaché », confie Jennifer Cleyet-Marrel à nos confrères.

« Elle nous manque terriblement. Il ne nous reste que les souvenirs d’elle, des moments joyeux qu’on a passés avec elle », confient les parents de Maëlys.

Dimanche, le parquet de Grenoble a prolongé la détention provisoire de Nordahl Lelandais, mis en examen pour trois affaires, dont celle de la mort de la petite Maëlys.

SNPM
A propos de l'Auteur