Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Orléans : la lutte contre les incivilités peut commencer

Le 21 décembre dernier, Olivier Carré maire d’Orléans et le procureur de la République Nicolas Bessone signaient un protocole d’accord visant à donner à la mairie d’Orléans les moyens juridiques de lutter contre les incivilités, qui pourrissent la vie des habitants et des élus – cela revient systématiquement dans les débats des assemblées générales de quartiers et autres réunions publiques, sans parler du café du commerce des réseaux sociaux. Ce dispositif de lutte contre les incivilités entre en vigueur ces jours-ci.

Ça sent le sapin dans les rues d’Orléans…

Ce plan d’action a d’ailleurs fait l’objet d’une délibération lors du dernier conseil municipal. Salissures d’usage, déjections, mégots, épanchements urinaires, jets de détritus sont particulièrement dans le viseur. Mais aussi les dépôts illégaux : sacs abandonnés, dépôts sauvages aux abords des points d’apport volontaire, encombrants…

En préalable et afin de générer une prise de conscience auprès du plus grand nombre, la Mairie d’Orléans, aidée des services d’Orléans Métropole, s’apprête à intensifier ses actions de sensibilisation et d’information : renforcement des campagnes d’affichages de la sensibilisation avec les “coach déchets” ; en expérimentation : des campagnes de communication fortes et récurrentes avec un rappel à la loi.

Il s’agira aussi de renforcer la collecte des déchets, des encombrants et des dépôts sauvages.
En expérimentant par exemple la collecte des encombrants à la demande, collecte systématique des dépôts sauvages, retrait des encombrants dans les 48h, installation systématique d’éteignoirs sur les poubelles. D’abord ciblée sur les secteurs Centre-ville et Madeleine d’Orléans, cette expérimentation prévue sur 6 mois pourrait être étendue par la suite.

Mais le plus “spectaculaire” sera probablement la création de la brigade “stop incivilité”. Composée de cinq ASVP (Agents de surveillance de la voie publique) volontaires, elle pourra constater en flagrant délit les infractions au règlement sanitaire départemental, relatives à la propreté des voies et des espaces publics. Cinq types d’infractions pourront être relevés : encombrants, dépôts sauvages d’ordures, déjections canines, urine sur la voie publique, jet de mégots.

Les agents seront « en civil » et patrouilleront en binôme, avec un appui systématique des agents de la police municipale. La sanction : une commission composée d’élus et d’agents proposera le paiement d’une amende ou la réalisation d’un travail non rémunéré au profit de la ville.

Avis aux amateurs donc… Et cela commence tout de suite avec les cadavres de sapins de Noël qui ont déjà commencé à parsemer les rues de la ville…

F.S.

Source:: Orléans : la lutte contre les incivilités peut commencer

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline