Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Nice: Coût, emplacement… L’opposition s’interroge sur l’hôpital qui deviendra hôtel de police

L'hôpital Saint-Roch de Nice deviendra un hôtel de police.

L’hôpital Saint-Roch de Nice deviendra un hôtel de police. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes

  • Cette mutualisation des forces de l’ordre dans un même bâtiment est prévue pour 2022.
  • Le budget estimé à 155 millions d’euros, dont 70 seront apportés par l’Etat.

Une nouvelle fois, c’est la ville de Nice qui se lance dans une première nationale en termes de sécurité. A l’horizon 2022, un même établissement regroupera, à Nice, la police nationale et la police municipale. Et c’est l’imposant hôpital Saint Roch qui deviendra ce grand hôtel de police. Bien qu’elle reconnaît « l’efficacité de la mutualisation des effectifs », l’opposition apporte des réserves sur le coût, l’emplacement et l’optimisation de ce grand bâtiment, situé au centre-ville de Nice.

>> A lire aussi : Nice: L’hôpital Saint-Roch deviendra un hôtel de police

L’élu d’opposition Un autre avenir pour NicePatrick Allemand préférerait intégrer un centre de soin dans les 29.000 mètres carrés de locaux, ou dans les zones non occupées par les policiers. « Un tel centre n’occupera pas l’intégralité du bâtiment, estime-t-il. Notre groupe porte l’idée d’un Ehpad public de 100 à 150 places. Notre capacité en Ehpad public est déficitaire. » Prévu pour 2022, le centre alliera police municipale et nationale donc, mais aussi le centre de supervision urbain. « Il est probable que toute la surface de l’ancien hôpital soit exploitée », affirme le maire LR de Nice Christian Estrosi, précisant par exemple qu’une salle sera destinée exclusivement à l’analyse de la vidéosurveillance des écoles.

« Un équipement trois fois plus cher que dans le reste de la France »

Sur les 155 millions d’euros estimés pour la transformation du bâtiment, 70 seront apportés par la ville, 10 par la région Paca. « Le coût potentiel m’inquiète, pointe l’élu EELV Fabrice Decoupigny devant l’assemblée municipale ce lundi. Les bras m’en tombent parce qu’on va payer un équipement trois fois plus cher que dans le reste de la France. A Lyon, l’hôtel de police a coûté 37 millions euros. »

Parlant de « vraie fausse bonne idée », l’emplacement du nouveau commissariat inquiète également les Verts. « Le centre sera installé dans une des zones les moins accessibles de Nice, cela va congestionner le quartier et augmenter les temps d’intervention, sans compter les problèmes de stationnement », détaille encore Fabrice Decoupigny.

Là où le nombre d’agressions est le plus fort

« L’hôtel de police sera proximité de Nice Etoile, de l’avenue Jean Médecin et de tous nos visiteurs, répond Christian Estrosi. C’est là que nous relevons, en termes de statistiques, le nombre d’agressions le plus important. » Transférer les services municipaux et nationaux à la caserne Auvare est donc exclu, un arrêt de tramway à proximité du futur hôtel de police Saint Roch étant déjà prévu.

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline