Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Monistrol-sur-Loire veut développer la Participation citoyenne pour lutter contre la délinquance

A l’instar de communes voisines, Monistrol-sur-Loire enclenche la première étape qui doit arriver à la constitution de référents dans les quartiers et les villages pour lutter contre la délinquance.

Aurec-sur-Loire applique depuis quelques semaines le dispositif de la Participation citoyenne. Saint-Maurice-de-Lignon essaie de composer une équipe de référents mais semble éprouver des difficultés à trouver des volontaires. Bas-en-Basset et La Chapelle-d’Aurec ont validé en conseil municipal cette piste.

En clair, ce système s’appuie sur des référents qui vont remonter aux gendarmes des attitudes suspectes dans le quartier ou le village.

Les élus d’opposition doutent de son efficacité

Vendredi soir, le conseil municipal de Monistrol-sur-Loire a aussi validé cette première étape. Le protocole implique l’organisation d’une réunion publique, de trouver des référents sur chacun des 50 secteurs définis sur le territoire, de les former et de signer le protocole avec la gendarmerie et la préfecture pour encadrer le dispositif.

Pour les élus d’opposition, « ce système a des avantages mais beaucoup de dérives. Je doute de l’efficacité. Je préfère qu’on s’appuie sur la police municipale », relève Robert Valour.

Des comportements à risques à corriger

« On va choisir au mieux », promet Florian Chapuis, adjoint à la sécurité. « C’est un dispositif supplémentaire. L’idée n’est pas de tomber dans la délation ou de surveiller son voisin. On reste relativement épargnés par la délinquance par rapport à la moyenne nationale mais les derniers chiffres font ressortir une progression notable et constante des cambriolages. On a encore des comportements à risques, un travail de pédagogie reste à faire. »

Jean-Pierre Giraudon, adjoint au maire, a été victime d’un cambriolage il y a dix ans. « Tout ce qui peut être fait va dans le bon sens. » Luc Jamon, élu de la majorité, ajoute : « Si ça fonctionne mal, on peut arrêter. »

Source:: Monistrol-sur-Loire veut développer la Participation citoyenne pour lutter contre la délinquance

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline