Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Meurtre de la petite Maëlys : les nouvelles révélations de Nordahl Lelandais

Posted On 25 Sep 2018
By :
Comment: Off
De grands draps blancs ont été tirés afin de masquer la vue aux journalistes./ Photo AFP
De grands draps blancs ont été tirés afin de masquer la vue aux journalistes./ Photo AFP

C’est peut-être l’information qui manquait aux enquêteurs pour assembler le puzzle dans l’affaire du meurtre de la petite Maëlys. Un nouveau lieu dans le parcours du meurtrier présumé, Nordahl Lelandais, au cours de la nuit du 27 août 2017, a été identifié. Il pourrait s’agir de la scène de crime.

Il aurait reconnu avoir porté plusieurs coups à Maëlys

Ces nouveaux éléments rejoignent les résultats de l’autopsie de l’enfant, qui montraient plusieurs fractures au niveau du crâne et deux autres au niveau de la mâchoire, sachant qu’aucune d’entre elles n’a été mortelle.

Lors de la reconstitution qui s’est déroulée pendant 7 heures, dans la nuit de lundi à mardi en Isère et en Savoie, l’important convoi composé des juges, des enquêteurs, des experts, des témoins (dont les parents de Maëlys) et de Nordahl Lelandais s’est arrêté sur le parking d’un hypermarché Super U d’une zone commerciale de Pont-de-Bonvoisin, la commune où la petite fille a disparu.

Ces nouveaux éléments n’avaient jamais filtré auparavant et aucune investigation n’avait jusqu’alors été constatée dans cette zone commerciale. Nordahl Lelandais a peut-être indiqué au dernier moment ce parking aux trois juges d’instruction qui menaient la reconstitution afin d’apporter des réponses aux nombreuses questions soulevées dans cette affaire.

Un éclairage complètement nouveau sur l’enquête

Plus sûrement, le suspect numéro 1, qui avait déjà avoué le meurtre par « accident », a probablement évoqué ce supermarché et ces coups multiples lors de sa dernière audition la semaine dernière. Cette halte, qui peut relancer l’affaire, a été faite entre la salle des fêtes de Pont-de-Bonvoisin, où se trouve la fête de mariage au cours de laquelle Maëlys a été enlevée, et le domicile de Nordahl Lelandais à Domessin.

Les enquêteurs et les juges ont passé environ 40 minutes sur place, où de grands draps blancs ont été tirés afin de masquer la vue aux journalistes qui suivaient de loin cette reconstitution. Une impasse au cœur de cette zone commerciale a particulièrement été inspectée.

Le convoi s’est arrêté sur le parking d’un supermarché d’une zone commerciale./ Photo AFP

Cette information apporte une lumière nouvelle sur la nuit du meurtre et devrait permettre de comprendre exactement les faits et gestes de Nordahl Lelandais. Selon Le Dauphiné, après cet arrêt dans la sombre impasse de ce centre commercial, le meurtrier présumé « aurait alors rejoint son domicile afin de changer son bermuda taché de sang avant de regagner le mariage ».

Toujours selon nos confrères locaux, « Nordahl Lelandais n’a jamais effectué cette halte au cabanon qu’il avait décrit initialement comme le lieu où il avait déposé le corps de Maëlys ».

La reconstitution s’est terminée un peu après 3 heures du matin dans une forêt, au pied du Mont Grèle à Attignat-Oncin en Savoie, là où Nordahl Lelandais a abandonné le corps sans vie de Maëlys.

SNPM
A propos de l'Auteur