Suivez nous sur nos autres médias :

Syndicat National des Policiers Municipaux

L’harmonisation de l’utilisation des caméras-piétons votée lundi prochain par les députés

L’affaire Benalla et les auditions de la commission d’enquête parlementaire nous feraient presque oublier que les travaux continuent au sein de l’assemblée nationale… Les députés ne sont pas encore en vacances. Et en commission des loi, mardi, l’harmonisation de l’utlisation des caméras mobiles par les forces de sécurité publique a été adoptée.

Utilisation étendue aux sapeurs-pompiers et aux personnels des prisons

On se souvient que le maire de Saint-Etienne Gaël Perdriau en avait fait l’un de ses chevaux de bataille, vent debout contre le gouvernement débuté juin, lorsque l’Etat a demandé de retirer aux policiers municipaux les caméras-piétons dont ils étaient équipés depuis plus de deux ans dans le cadre d’une expérimentation. Quasiment deux mois après, le texte de loi entérinant l’utilisation de ces appareils est donc sur le point d’être adopté… Un texte qui étend l’utilisation des caméras aux pompiers et aux surveillants pénitentiaires comme l’a rappelé le député LREM de Saint-Etienne Jean-Michel Mis en commission des lois.

La proposition de loi pour l’harmonisation de l’utilisation des caméras mobiles pour les forces de sécurité publique sera  donc votée le 30 juillet par l’ensemble des députés. Le directeur de la police municipale de Saint-Etienne, Cédric Renaud, rappelle en quoi ces appareils sont utiles aux agents

En attendant, la ville de Saint-Etienne, qui a refusé de retirer les caméras-piétons à sa police municipale est toujours officiellement « hors-la-loi ». Ce qui a valu d’ailleurs à Gaël Perdriau une déconciation du Préfet auprès du Procureur de la République.

Rédacteur en chef
Infos matinée

Source:: L’harmonisation de l’utilisation des caméras-piétons votée lundi prochain par les députés

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline