Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

La stèle d’Abel Chennouf, tué par Mohammed Merah, profanée dans le Gard

Triste découverte, jeudi 7 décembre aux alentours de midi, pour le père d’Abel Chennouf, le parachutiste de 25 ans tué par Mohamed Merah, le 15 mars 2012 à Montauban. Albert Chennouf-Meyer n’a pu que constater que la stèle rendant hommage à son fils et installée à dans le parc de la République à Manduel, dans le Gard, avait été dégradée. La photo du parachutiste a en effet été brisée.

« Je suis abattu, ça me répugne, j’ai 65 ans, j’ai chialé comme un môme, pourquoi toucher à ça ? » s’est-il interrogé auprès de nos confrères de Midi Libre.

L’acte serait volontaire et la mairie a déposé une plainte à la gendarmerie de Marguerittes, près de Nîmes, pour dégradation de biens publics. Une enquête a été ouverte par la police municipale et les enquêteurs étaien sur place jeudi après-midi pour procéder aux constatations.

C’est une nouvelle douleur pour Albert Chennouf, qui s’était aussi confié dans nos colonnesavant le procès du frère de Mohamed Merah. Il disait alors « ne rien attendre » du procès. 

Source:: La stèle d’Abel Chennouf, tué par Mohammed Merah, profanée dans le Gard

SNPM
A propos de l'Auteur