Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Joué-lès-Tours : malgré un couvre-feu, 15 voitures incendiées

Sécurité. Après des “violences et dégradations ces dernières semaines”, le maire de la ville avait décidé d’empêcher les mineurs de moins de 17 ans de circuler durant la nuit, et ce pendant plusieurs semaines. Une mesure qui n’a pas empêché qu’une quinzaine de véhicules soient incendiés dans la soirée du 25 décembre.

Aux grands maux, les grands remèdes. C’est le leitmotiv du maire Les Républicains de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), où les mineurs non accompagnés de moins de 17 ans ont désormais interdiction de circuler pendant la nuit dans certains quartiers de la ville, dont le centre-ville, rapporte notamment Ouest-France. Ce mercredi 26 décembre, Le Parisienindique cependant que, comme révélé par la Police nationale d’Indre-et-Loire sur Facebook, « 15 véhicules ont été incendiés » durant la soirée du 25 décembre.

Un adolescent interpellé

Outre les dégradations constatées mercredi soir, un jeune casseur a été arrêté par les forces de l’ordre, et le même compte Facebook précise que « quelques minutes après » les incendies, « une patrouille a vu une quinzaine d’individus qui brisait la vitre d’une voiture pour la brûler. Les policiers ont réussi, malgré l’hostilité du groupe, à interpeller un adolescent âgé de 17 ans. »

La décision du maire faisait suite à des « violences et dégradations ces dernières semaines », selon l’édile, Frédéric Augis. « À travers ces actes, c’est l’ensemble des habitants de la ville qui souffre d’un sentiment croissant d’insécurité et d’une image de leur ville qui se dégrade dangereusement », peut-on encore lire dans le communiqué publié sur le site internet de la municipalité.

Un arrêté « provisoire »

Dans le détail, l’arrêté « concerne les mineurs de moins de 17 ans, de 22 h à 6 h, sur des zones sensibles de la ville : Rabière, Morier, centre-ville et Vallée Violette, qui font l’objet d’un suivi régulier en cellule de veille avec les services de l’État », et ce « provisoirement », c’est-à-dire du 24 décembre au 24 janvier. En conséquence, tout mineur de moins de 17 ans  « non accompagné d’un adulte pendant les heures du couvre-feu » sera « raccompagné à son domicile par la police municipale ou nationale ».

Source:: Joué-lès-Tours : malgré un couvre-feu, 15 voitures incendiées

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline