Suivez nous sur nos autres médias :

Syndicat National des Policiers Municipaux

INFO FRANCE 3. Syrie : 120 enfants de jihadistes français sont détenus sur place, la France examinera leur rapatriement au cas par cas

Posted On 28 Sep 2018
By :
Comment: Off

Leurs parents devront quant à eux être jugés sur place, précise le quai d’Orsay.

Cent-vingt enfants de jihadistes français sont actuellement détenus dans des camps kurdes en Syrie, révèle France 3, jeudi 27 septembre. Le quai d’Orsay envisage de rapatrier les mineurs au cas par cas, mais souhaite que leurs parents soient jugés sur place.

« Les adultes se sont rendus en zone de guerre et devront répondre sur place des faits qui leur sont reprochés, des crimes qu’ils sont susceptibles d’avoir commis, annonce Agnès von der Mühll, directrice de la communication de ministère des Affaires étrangères. Les enfants n’ont rien demandé. Il faut donc examiner leur cas avec, dans l’esprit, l’intérêt supérieur de l’enfant. »

« Une évolution très préoccupante »

« Le sort de ces enfants sera décidé au cas par cas », explique Sophie Neumayer, journaliste à France 3. Cela dépend tout d’abord de la volonté de la mère, qui doit accepter d’être séparée de son enfant. Les adolescents qui auraient participé à des combats, minoritaires parmi les 120 enfants, ne seront pas rapatriés, précise France 3.

« S’agissant des enfants, le principe était leur retour. Dire aujourd’hui qu’on va faire en fonction du cas par cas, c’est simplement dire que, par principe, ils ne rentreront pas, s’indigne Martin Pradel, avocat spécialisé dans la défense de jihadistes français. C’est une vraie évolution et c’est très préoccupant. »

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline