Suivez nous sur nos autres médias :

Syndicat National des Policiers Municipaux

Gendarmerie. Moins de cambriolages à Verneuil

L’inspection annuelle à la gendarmerie de Verneuil a permis d’annoncer une baisse des atteintes aux biens, notamment des cambriolages. En revanche, le bilan routier est moins bon.

Publié le 2 Fév 18 à 19:31
Lors de la réunion à la mairie devant les élus. (©La Dépêche de Verneuil-sur-Avre )

C’était l’heure de l‘inspection annuelle à la gendarmerie vernolienne, jeudi 25 janvier 2018.  L’occasion, le matin, de présenter aux élus réunis à la mairie de Verneuil un petit bilan de l’action de la communauté de brigades comptant les anciens cantons de Verneuil, Rugles et Breteuil.

Dans son mot d’accueil, Yves-Marie Rivemale, maire, a remercié les gendarmes « pour leur travail, leur professionnalisme et leur présence efficace sur le terrain ». Selon son ressenti et les retours qu’il dit avoir, « le sentiment d’insécurité tend à baisser depuis 2014 ». Puis il s’est félicité de l’excellente collaboration à l’œuvre entre sa police municipale et la gendarmerie, notamment à travers les patrouilles communes.

Conventions

Patron de cette communauté de brigades depuis 2016, le lieutenant Kieran Zago dressé un bilan plutôt positif pour 2017. Concernant les atteintes aux biens, c’est – 5 % avec un taux d’élucidation de + 3 %. Surtout, les cambriolages baissent de 15 %. Un bon résultat dû, notamment, à « davantage de patrouilles dans les zones proches des grands axes routiers » et à « l’excellent travail du Gelac de l’Eure, le Groupe d’enquête et de lutte contre les cambriolages ».

Le développement du dispositif de Participation citoyenne n’est pas non plus étranger à cette baisse. « Onze conventions existent ou sont en cours sur les 36 communes de notre territoire », a signalé le lieutenant. Après deux quartiers de Verneuil, Pullay ou les Barils dans le secteur, Bourth et Tillières vont très prochainement intégrer le dispositif.

Ayez l’œil

Pour rappel, les habitants d’un village ou d’un quartier sont invités à avoir l’œil et à signaler tout individu ou véhicule suspect auprès de leurs référents ou directement auprès de la gendarmerie. « Puis les panneaux installés aux entrées de villages ou de quartiers indiquant l’existence du dispositif ont un effet dissuasif, tout comme la médiatisation de la Participation citoyenne », a assuré le lieutenant Zago.

Toutefois, l’officier a reconnu qu’il ne faut pas non plus trop de panneaux car s’il y en avait partout, les cambrioleurs n’y prêteraient plus attention.

La capitaine Claire Boucher, commandant la compagnie, a ajouté que, pour continuer à lutter efficacement contre les atteintes aux biens, « il nous faut une remontée correcte de renseignements, ce qui passe par de bons réflexes : relever les plaques d’immatriculation des véhicules suspects et la marque des modèles ou être capable de faire une description précise des individus louches ».

En matière de police de la route, en revanche, mauvaise année à l’image des quatre accidents mortels sur le territoire de la communauté de brigades. Avec plus de blessés aussi.

Contrôles efficaces

En matière d‘alcoolémie, il y a eu moins de contrôles mais davantage d’infractions constatées, « c’est-à-dire que nos gendarmes ont mieux ciblé les lieux et moments et ont donc été plus efficaces », s’est félicité la capitaine Boucher. Pour les stupéfiants, il y a eu plus de dépistages et moins d’infractions constatées.

« Le téléphone au volant, le refus de priorité, l’absence clignotant en tournant ou la vitesse excessive sont aussi source d’accidents », précisait encore la capitaine. En tant que médecin biologiste, Yves-Marie Rivemale ajoutait que, parmi les causes des accidents, « il pouvait aussi y avoir les gens sous traitement médicamenteux ». Au final, en 2017, il y a eu davantage de rétention de permis (+ 31, 6 %).

S’agissant enfin des atteintes aux personnes, elles ont augmenté du fait surtout de dépôts de plaintes plus nombreux.

Objectifs 2018

Pour 2018, le lieutenant Zago a dévoilé ses objectifs comme de développer la police de sécurité au quotidien, renforcer le contact entre les gendarmes, la population, les élus et les commerçants, intensifier la lutte contre les cambriolages et les trafics de stupéfiants ou encore durcir la lutte contre les addictions au volant en collaboration avec la BMO. Bon courage.

Source:: Gendarmerie. Moins de cambriolages à Verneuil

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline