Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Fonction publique » Harcèlement dans la fonction publique

Posted On 23 Avr 2014
By :
Comment: Off
Tag:

Fonction publique » Harcèlement dans la fonction publique

Comment réagir face au harcèlement moral dans la fonction publique ?   2

Article mis à jour le 02/11/2012

DRAPEAU

Alertez la hiérarchie

Vous devez informer votre supérieur hiérarchique des comportements dont vous êtes victime afin d’obtenir qu’il y soit mis fin. Vous pouvez vous faire assister par une personne de votre choix tout au long de la procédure. Par exemple, vous pouvez être accompagné dans vos démarches par un représentant d’une organisation syndicale.

Vous pouvez d’abord informer directement votre chef de service. En revanche, s’il s’avère être le harceleur, contactez votre directeur ou le service chargé de la gestion du personnel. Et si le harceleur est le supérieur direct de votre chef de service, vous devrez informer le niveau hiérarchique le plus élevé.

L’objectif du courrier adressé à l’employeur est de détailler les agissements dans leur nature et leur chronologie pour acter par écrit les faits subis. Ce courrier sera un commencement de preuves. Vous devez donc relater précisément des faits.

Notre conseil : Par prudence, adressez la lettre par courrier recommandé avec accusé de réception pour en sécuriser la réception, voir le modèle de lettre de « Signalement de faits de harcèlement moral ou sexuel à votre supérieur hiérarchique » en cliquant sur le lien.

Normalement, vous serez informé en retour de la suite réservée à votre demande et des raisons qui la motivent. Selon les cas, il pourra s’agir soit d’un classement sans suite du dossier, soit d’un traitement immédiat sur la base des éléments en votre possession.

Bon à savoir : Une copie de cette réponse pourra être adressée à la personne qui vous assiste sur votre demande.

Demandez une aide psychologique à votre administration 

Vous pouvez à tout moment de vos démarches demander à votre administration qu’elle vous propose des mesures d’accompagnement psychologique. A ce titre, elle pourra vous orienter vers le médecin de prévention si vous ne l’avez pas encore fait. Si celui-ci constate une dégradation nette de votre santé mentale et physique, en lien avec vos conditions de travail et en particulier le harcèlement, il pourra vous orienter vers votre médecin traitant ou un spécialiste pour une prise en charge médicalisée, afin de vous protéger.

 

FREDERIC FONCEL

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux