Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

Contre les agressions, des pompiers seront munis de caméras mobiles

Les pompiers vont expérimenter l’usage de caméras mobiles lors des interventions (image d'illustration)
Les pompiers vont expérimenter l’usage de caméras mobiles lors des interventions (image d’illustration) | FRANCK DUBRAY / OUEST-FRANCE

Les pompiers vont expérimenter l’usage de caméras mobiles lors des interventions. Du matériel jusqu’alors utilisé par les policiers. Objectif: réduire les agressions dont les femmes et les hommes du feu font l’objet.

Portées de façon apparente à l’uniforme, les caméras mobiles étaient jusqu’à présent utilisées par les policiers nationaux, les gendarmes et quelques policiers municipaux. Objectif : apaiser les relations entre les forces de l’ordre et la population, et éviter qu’un contrôle d’identité, par exemple, ne dérape. Dans les prochains jours, à la suite de la loi adoptée le 30 juillet, les pompiers vont, eux aussi, pouvoir expérimenter ces appareils lors de leurs interventions.

Depuis des mois, la Fédération nationale des sapeurs-pompiers demande à l’Etat d’intervenir face aux agressions croissantes dont ils font l’objet.

Plus de 2000 agressions par an

En 2016, 2 280 pompiers avaient déclaré avoir été victimes d’une agression. Soit 600 de plus qu’en 2014 ! « C’est une très bonne chose. Quand vous mettez en route la caméra, les propos des interlocuteurs deviennent plus apaisés », a estimé Rémy Chabbouh, délégué syndical Sud dans le Rhône, sur France 3.

Un récent rapport d’évaluation, auprès des policiers municipaux, confirme que « le port des caméras individuelles a permis de réduire l’agressivité des particuliers »ainsi que « les infractions d’outrage à agents ». Dans quelques situations, en cas de poursuites judiciaires, l’exploitation des images a aussi permis « d’identifier les contrevenants ». Depuis 2016, 391 communes en France ont été autorisées à équiper leur police municipale de telles caméras.

 

 

Les pompiers sont autorisés à expérimenter ce matériel pour une durée de trois ans, avant un rapport d’évaluation. La loi fixe toutefois des limites : l’enregistrement ne peut avoir lieu durant toute l’intervention et ne peut être déclenché s’il est susceptible « de porter atteinte au secret médical ». Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a aussi rappelé que « certains correctifs pourront être apportés dans les meilleurs délais après le démarrage des expérimentation ».

Source:: Contre les agressions, des pompiers seront munis de caméras mobiles

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline