Suivez nous sur nos autres médias :

Syndicat National des Policiers Municipaux

COMMUNIQUE AFFAIRE DES PV ANNULES DE BIARRITZ…… LA VERITE SUR LE Syndicat de Défense des Policiers Municipaux (SDPM)

Posted On 18 Jan 2014
By :
Comment: Off
Tag:

COMMUNIQUE

AFFAIRE  DES PV ANNULES DE BIARRITZ……

LA VERITE SUR LE Syndicat de Défense des Policiers Municipaux (SDPM)

Cela fait des mois (depuis 2012), que saisi par des policiers municipaux de la Ville de Biarritz, le SNPM n’a de cesse de dénoncer les irrégularités constatées dans la gestion et le fonctionnement du service de police municipale, et déjà en mai 2013, le syndicat informait officiellement les autorités du problème des PV annulés illégalement.

Le SNPM (syndicat majoritaire) salue le courage des policiers municipaux biarrots qui ont sans nul doute contribués, grâce à leur ténacité, à faire aboutir cette affaire qui débouche sur la mise en examen du maire de Biarritz et du directeur de la police municipale. Même si nous respectons la présomption d’innocence, nous considérons que c’est une première victoire pour les policiers municipaux biarrots et pour le droit.

Mais le SNPM ne peut passer sous silence, la tentative de récupération médiatique orchestrée par une organisation, le SDPM, qui se revendique syndicat professionnel et dont le principal acteur, son président national,  n’est plus policier municipal, il a, en effet été révoqué de la fonction publique territoriale depuis  le 20 septembre 2006, confirmé par un arrêt de la cour administrative d’appel de bordeaux sous le n° 08BX00784 le 24/02/2009 voir lien ci-joint (http://www.juricaf.org/arret/FRANCE-COURADMINISTRATIVEDAPPELDEBORDEAUX-20090224-08BX00784).   Décision  rendue définitive après rejet du pourvoi  par le Conseil d’Etat.

Cela fait des années que cette organisation tente de s’octroyer les victoires remportées par des policiers municipaux soutenus par le SNPM. D’habitude nous l’ignorons, car nous savons bien que le SDPM n’existe que si nous en parlons. Mais la récupération de l’affaire de Biarritz est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. A tel point que la presse (sud-ouest) qui s’est laissé abuser,  a dû procéder à une rectification le jour même. La même mésaventure s’est déjà produite en île de France et en région. La stratégie de son président national est d’exister au travers des médias, c’est cela qu’il vend à ses rares adhérents.

La réalité est toute autre. Le SNPM est le syndicat majoritaire chez les policiers municipaux. Tous ses responsables nationaux et locaux sont statutairement  policiers municipaux, y compris le secrétaire général Frédéric Foncel, brigadier de police municipale à Cannes.

Le SDPM quand à lui ne représente que lui-même c’est-à-dire pas grand-chose. Ne bénéficiant d’aucune représentativité, cette organisation ne peut ni participer, ni peser dans les décisions importantes pour la profession. Tout dernièrement il a prouvé sa totale incapacité à rassembler de manière significative les policiers municipaux, dans un désespérant appel à la  mobilisation……….. resté sans écho !!

Certes, le SDPM se targue du soutien de quelques parlementaires qui se laissent vraisemblablement abuser par la supposée représentativité de cette organisation que semble entretenir son  président national, simple « civil » policier municipal révoqué.                                                                                                           

Le Bureau National

FREDERIC FONCEL

SNPM

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline