Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

95 – Cormeilles-en-Parisis Le conseil municipal de Cormeilles autorise Yannick Boëdec à demander au préfet des armes à feu

Le maire, Yannick Boëdec (LR) n’en avait pas l’obligation, mais il a tenu à avoir l’avis des élus avant de demander au préfet l’armement en armes à feu de la police municipale.

18/04/2016 à 18:14 par Daniel Chollet

Yannick Boëdec, président de l'agglomération Val Parisis, maire (LR) de Cormeilles et conseiller départemental, s'apprête à demander au préfet de pouvoir armer la police municipale en armes à feu.
Yannick Boëdec, président de l’agglomération Val Parisis, maire (LR) de Cormeilles et conseiller départemental, s’apprête à demander au préfet de pouvoir armer la police municipale en armes à feu.

À bulletin secret, par trente voix sur trente-cinq (trois contre, deux abstentions), le conseil municipal du 7 avril a approuvé à une large majorité le choix du maire, conseiller départemental et président de l’agglomération Val Parisis, Yannick Boëdec (Lr), de demander au préfet l’armement de la police municipale de Cormeilles. Le maire n’en avait pas l’obligation mais il a voulu avoir l’avis des élus. C’est lors des vœux, en janvier dernier, que Yannick Boëdec avait exprimé sa décision.

Un an de formation

Selon l’élu, «dans le contexte actuel» et alors que policiers nationaux, municipaux et même pompiers «deviennent des cibles», «nous nous devons de nous poser la question sur la sécurité de nos agents de police municipale». Le maire avait prévenu que les équiper d’armes à feu «supposera des conditions de formation, de recrutement et de suivi qui devront évoluer de manière significative.»

Anticipant un feu vert de la préfecture, qui va bientôt être sollicitée, la mairie a envoyé ses agents de police en formation dès le mois suivant. Après les tests psychologiques et médicaux qui jugent les agents aptes ou pas à suivre la formation, les agents sont en train de s’entraîner au maniement des armes qu’ils auront entre les mains.

«La formation durera un an, cela va plus loin que celle de la police nationale», assure-t-on en mairie de Cormeilles. Les policiers ne patrouilleront donc pas armés avant début 2017. Armer la police municipale fait débat. Certains jugent que l’armement devrait seulement relever de la police nationale.

Pas avant début 2017

Et Yannick Boëdec pensait la même chose. «Bien sûr qu’un policier municipal armé n’arrêtera pas un terroriste ou un kamikaze, en revanche, il existe des situations particulièrement tendues où face à un individu dangereux et armé, ça peut être utile d’être armé».

On explique aussi que lorsqu’elle est sollicitée pour un cambriolage, la police municipale ne peut entrer, pour des raisons de sécurité, dans un logement. «Elle est obligée d’attendre, souvent longtemps, la police nationale.»

95240 Cormeilles-en-Parisis
Daniel Chollet
source : http://www.gazettevaldoise.fr/2016/04/18/le-conseil-municipal-de-cormeilles-autorise-yannick-boedec-a-demander-au-prefet-des-armes-a-feu/
SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline