Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

90 – BELFORT : OPÉRATION ANTI IVRESSE PUBLIQUE AUX ABORDS DES CENTRES COMMERCIAUX DES RÉSIDENCES

31/10/2015 à 05:08 , actualisé hier à 21:12Vu 

Le plus jeune a fusillé du regard les policiers puis quitté le centre commercial, en maugréant. « C’est inutile de revenir » lui a ordonné Laurent Cnudde. « Nous ne vous lâcherons plus jusqu’à ce que vous ne reveniez plus. »

Le plus âgé a tenté de se justifier. « Je ne fais pas de mal je ne fais que boire et parfois j’aide les clients du Dia » a-t-il déclaré. « Vous leur faites peur » a rétorqué le policier. Après quelques minutes de discussion, l’homme est parti après avoir salué les policiers.

Cette opération de police, qui était planifiée par la municipalité, mercredi en fin d’après-midi, s’est appuyée sur un arrêté interdisant la consommation d’alcool autour du centre commercial et à l’intérieur, signé par le député-maire Damien Meslot, il y a huit jours.

« Nous sommes déterminés à lutter contre ce phénomène qui n’a que trop duré » soutient le premier magistrat. « Il crée un sentiment d’insécurité auprès des clients. Certains ne viennent déjà plus au supermarché ou au tabac presse. Nous ne pouvons pas laisser ces commerces fermer. Il serait ensuite très difficile de convaincre d’autres investisseurs pour les remplacer. Il nous fallait donner un tour de vis avant d’en arriver là. » Accompagné de son adjoint à la sécurité Gérard Piquepaille et de huit policiers municipaux, Damien Meslot a interpellé des passants ou rencontre des commerçants. à qui il a expliqué l’accélération de sa politique de sécurité.

Rue Blum aussi

Il a manifesté la même fermeté auprès des commerçants et des clients du petit centre commercial de la rue Léon-Blum. Depuis des semaines, ils se plaignent également d’attroupements et de manifestations d’ivresse publique dans un recoin situé derrière la pharmacie. Des jeunes s’y retrouvent, chahutent et boivent de la bière. Leur présence est confirmée par la dizaine de canettes et de cartes téléphoniques qu’ils ont abandonnées sur place.

« Je contacterai Territoire habitat » est intervenu le maire. « Je pense que nous pouvons fermer les accès de l’arrière du centre commercial. »

D’ici là, la police municipale intensifiera sa présence.

Pascal CHEVILLOT

source : http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2015/10/31/belfort-operation-anti-ivresse-publique-aux-abords-des-centres-commerciaux-des-residences

A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux