Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

70 – VESOUL : UN ANCIEN GENDARME PATRON DE LA POLICE MUNICIPALE

Daniel Guillemin, 47 ans, est le nouveau patron de la police municipale de Vesoul.

16/08/2016 à 18:48, actualisé à 19:05
Daniel Guillemin a pris ses fonctions, sous les halles, le lundi 1 er août. Photo Dominique ROQUELET
Daniel Guillemin a pris ses fonctions, sous les halles, le lundi 1 er août. Photo Dominique ROQUELET

Il a troqué l’uniforme de la gendarmerie contre une tenue de la police municipale. « Un vrai challenge à relever », souligne Daniel Guillemin, 47 ans, qui souhaite réorganiser le service, « lui apporter la culture de la gendarmerie et un esprit un peu plus militaire ».

Depuis le 1er août, il a pris la direction de la police municipale de Vesoul, succédant à Philippe Berthel, désormais jeune retraité. Sous sa responsabilité, cinq policiers municipaux, quatre agents de surveillance de la voie publique (ASVP), un agent d’accueil, un agent de tranquillité publique (un autre doit être recruté).

La police municipale exerce des patrouilles, gère notamment le stationnement, les foires, marchés et vide-greniers, assure une prévention dans les écoles et une médiation dans les quartiers, fait appliquer les arrêtés municipaux, recueille les objets trouvés… Mais Daniel Guillemin souhaite aller plus loin en mettant en place -dès que le matériel aura été réceptionné- des contrôles routiers, de vitesse et d’alcoolémie, dans une ville qui doit composer avec ses petits problèmes, « son lot de SDF dans les rues, les déjections de chiens qui ne sont parfois pas tenus en laisse, la drogue, l’alcool. Mais ce n’est pas Chicago… », tempère-t-il avec le sourire.

« Au gré des mutations »
Fils de gendarme, « né par hasard dans le Jura, à Salins-les-Bains », Daniel Guillemin a œuvré un peu partout en Franche-Comté, « au gré des mutations ». Après sa formation à l’école de gendarmerie du Mans, dans la Sarthe, il a intégré en 1991 l’escadron mobile de Besançon puis, en 1996, la gendarmerie départementale de Domblans (Jura), « près de Château-Chalon ! ». Il a rejoint le PSIG (peloton de surveillance et d’intervention) de Vesoul, à sa création en 2001, puis la brigade de Vesoul, en 2007, avant de commander celle de Vauvillers de 2010 à 2013. Il a ensuite été nommé adjoint au commandant du centre d’opérations et de renseignement de la gendarmerie (CORG) de Haute-Saône, fonction exercée jusqu’au 31 juillet.

Daniel Guillemin est marié avec Virginie qui, il y a une dizaine d’années, a décidé elle aussi d’effectuer un autre choix de carrière en abandonnant son poste d’infirmière pour devenir famille d’accueil avec l’Aide sociale à l’enfance.

Le couple est parent de trois enfants. Tristan, 16 ans, entre en Seconde à la rentrée au lycée des Haberges. Le jeune homme est gardien de but des handballeurs (-18 ans) du Cercle sportif vésulien Haute-Saône (CSVHS). Anaïs, 18 ans, poursuit ses études en BTS en alternance. Émeric, l’aîné âgé de 21 ans, est quant à lui sorti de promotion le 28 juillet. Il a été affecté à l’escadron de… gendarmerie mobile de Dole.

Sylvain MICHEL

 

 

 

 

source : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2016/08/16/vesoul-un-ancien-gendarme-patron-de-la-police-municipale

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline