Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

69 – VILLEURBANNE Le maire arme l’ensemble de la police municipale

  • 19/09/2016
La question de l’armement de la police municipale fait l’objet de débats de longue date. Ce mercredi, le maire s’est rangé derrière la demande de ses policiers qui, dit-il, demandaient « à l’unanimité » cet équipement. P hoto d’illustration © Le ProgrèsLa question de l’armement de la police municipale fait l’objet de débats de longue date. Ce mercredi, le maire s’est rangé derrière la demande de ses policiers qui, dit-il, demandaient « à l’unanimité » cet équipement. P hoto d’illustration © Le Progrès

Les 39 policiers municipaux vont être formés puis dotés d’une arme de poing dans le courant de l’année 2017. Longtemps opposé à cet équipement, Jean-Paul Bret (PS) est revenu sur sa décision parce que le « contexte et les fonctions ont changé ».

« Il y a trois ans il n’y avait pas de nécessité d’armer la police municipale. Aujourd’hui, le contexte a encore évolué dans l’été et ça peut continuer », a annoncé gravement Jean-Paul Bret, ce mercredi. Le maire socialiste n’a jamais caché sa réticence au port d’une arme à feu par ses personnels. La répétition des actualités dramatiques, la réalité de la menace terroriste et un « climat d’inquiétude dans la rue qui doit être pris en compte » le fait changer de cap. En 2017, la police municipale sera finalement armée.

« On évolue dans la raison. Les policiers municipaux font aujourd’hui de la sécurité publique ; avant c’était plutôt de la tranquillité publique. Quand on demande à nos agents d’être présents aux sorties d’écoles avec l’armée et la police nationale comme c’était le cas à la rentrée, ils font de la sécurité, c’est une réalité ». Les premiers équipés seront sans doute les policiers municipaux de la nouvelle section de soirée, présents la nuit, sur le terrain. Après une « solide formation ».

À Villeurbanne, à ce jour, les policiers municipaux sont équipés de Tasers (pistolets à impulsion électrique) pour compléter le dispositif de protection existant (gilets pare-balles, Flash-Ball et aérosols lacrymogènes). Demain d’une arme à feu. Du côté de la vidéoprotection, pas d’annonce du maire qui doute toujours de son efficacité. « Ça coûte cher et ça protège peu ».

E.C et Y.P

source : http://www.lyonplus.com/actualite/2016/09/16/le-maire-arme-la-police-municipale

SNPM
A propos de l'Auteur

Syndicat National des Policiers Municipaux

SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline