Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

67 – Strasbourg : Un rassemblement en hommage à la cycliste tuée le 2 janvier

A l’appel du Comité d’action deux roues du Bas-Rhin (CADR 67), une cinquantaine de personnes étaient présentes ce samedi à 10h, à l’angle de la rue Jean-Mentelin et de la route des Romains à Strasbourg, où a été tuée une cycliste de 82 ans le 2 janvier.

Rassemblement du CADR67 après le décès d’une cycliste ce samedi matin, à l'angle de la rue Jean-Mentelin et de la route des Romains à Strasbourg. Photo DNA-Michel Frison

Rassemblement du CADR67 après le décès d’une cycliste ce samedi matin, à l’angle de la rue Jean-Mentelin et de la route des Romains à Strasbourg. Photo DNA-Michel Frison

Ilse Urbanek a été fauchée mortellement le 2 janvier en fin de matinée par une voiture, alors qu’elle se trouvait sur un passage piéton. L’automobiliste, qui avait pris la fuite au volant d’une Renault Clio bleu, est toujours introuvable.

Pour rendre hommage à la victime, le cortège composé d’une cinquantaine de personnes a respecté une minute de silence, suivie d’un dépôt de gerbe en mémoire de l’octogénaire.

Il s’agit du quatrième décès d’une cycliste en l’espace de dix-huit mois sur le territoire de l’Eurométropole.  Le CADR 67 réclame par la voix de sa présidente Annick de Montgolfier « des contrôles de police renforcés pour lutter contre la vitesse excessive des voitures le stationnement sauvage sur les aménagements cyclables ».

Eric Elkouby, adjoint au maire en charge du quartier de Koenigshoffen, assure avoir « demandé à la police municipale de verbaliser les véhicules stationnés sur les bandes cyclables ». Une infraction passible d’une amende de 135 euros.

Par ailleurs, les policiers de la brigade des accidents et des délits routiers renouvellent leur appel à témoins pour retrouver l’auteur de l’accident.  Tél: 03 90 23 17 09

 

 

 

source : http://www.dna.fr/faits-divers/2016/01/23/un-rassemblement-en-hommage-a-la-cycliste-tuee-le-2-janvier

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux