Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

62 – OUTREAU : Un tapage, puis un outrage

PUBLIÉ LE 06/04/2016

De notre chroniqueuse B.M-G.

Un individu insulte vertement des policiers municipaux outrelois après avoir été sermonné pour un tapage.
 Le prévenu faisait profiter toute la place de ses goûts musicaux...

Même si P.L., 60 ans, a atteint l’âge de raison, il adopterait parfois des comportements qui n’y correspondent pas du tout. Bien souvent reclus chez lui, il a tendance à faire profiter de ses goûts musicaux à toute sa rue à Outreau. La police municipale le lui fait remarquer, verbalement, alors qu’il se trouve à sa fenêtre. D’autant qu’il réside à quelques pas du bureau de police, place Bérégovoy. Jusque-là, rien à dire, mais une horde de boosters envahit alors la rue.

« Des bons à rien »

Des jeunes pilotes envers qui les policiers n’auraient pas réagi, selon le prévenu. Et ça, ça l’agace. Il enrage et tonne, à toute voix, comme la musique :« Vous êtes des bandes de bons à rien, vous ne faites rien, vous n’avez l’air de rien. Mi (en patois, ndlr), j’vais laisser ma musique, vous attendez quoi, fainéants ! ».

En 2013, le prévenu s’était fait remarquer de pareille manière. « Un homme qui dépasse les bornes, au travers de propos blessants », estime Me Boulanger, qui sollicite des dommages et intérêts pour ses clients.

P.L. devra régler 30 jours amende à 10 euros, outre 151 euros à chacun des deux policiers municipaux.

 

 

 

source : http://www.lasemainedansleboulonnais.fr/fait-divers/un-tapage-puis-un-outrage-ia680b0n166292

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline