Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

Syndicat National des Policiers Municipaux

30 % des tués sur la route ont plus de 65 ans

Les plus de 74 ans représentent chaque année 20 % des accidents mortels en Tarn-et-Garonne./ Photo DDM, DR.
Les plus de 74 ans représentent chaque année 20 % des accidents mortels en Tarn-et-Garonne./ Photo DDM, DR.

Un chiffre qui interpelle les pouvoirs publics mais aussi tous les automobilistes. Sur la période 2012-2016, près d’un tiers des tués sur les routes de Tarn-et-Garonne avaient plus de 65 ans. Un constat grave qui place d’ailleurs le département parmi les plus mauvais du pays : la moyenne nationale est en effet de 21 %. En termes de prévention, le Grand Montauban se veut actif autour des enjeux de sécurité routière prioritaires et organise cet après-midi au Marché Gare, les Rencontres-ateliers autour de la sécurité routière et de la sécurité des seniors au quotidien. À partir de 14 heures, le pôle senior du Grand Montauban rassemble les services de la préfecture, de la police nationale, de la police municipale et de Vinci Autoroutes, avec au programme : conférences, réunions d’information et conseils de prévention. «L’idée d’une telle rencontre n’est pas de dire aux seniors de ne plus prendre le volant, explique Stéphane Richy. On doit les faire réfléchir sur les risques de prises de médicaments avant de prendre la route, rappeler les effets de l’alcool. Il y a aussi une prise de conscience à avoir sur les mobilités du quotidien : il est important de préserver l’indépendance des seniors pour effectuer des petits trajets. Par contre, il faut privilégier les transports en commun et éviter les voies rapides et autoroutes», recommande le coordinateur sécurité routière de Tarn-et-Garonne, qui animera notamment un atelier autour des addictions médicamenteuses.

L’alcool, l’autre inquiétude

Un nouveau Document général d’orientations relatif à la sécurité routière vient d’être signé sous l’égide de la préfecture. Il fixe les enjeux en matière de sécurité routière dans le département pour les quatre prochaines années… La conduite sous l’emprise de substances psychoactives (alcool, stupéfiants) est préoccupante. Le pourcentage d’accidents avec un conducteur alcoolisé est pratiquement deux fois supérieur à la référence nationale et un tiers des décès de la route est imputable à l’alcool. «Quel que soit l’âge du conducteur, la sécurité routière est l’affaire de tous au quotidien. Les prouesses technologiques devraient permettre la mise au point de véhicules autonomes. Il n’est pas impossible que d’ici une dizaine d’années, le développement de tels véhicules permette de réduire significativement les accidents de la route, estime Stéphane Richy. D’ici-là, nous devons aussi préparer les mentalités.»

De nouvelles rencontres-ateliers à l’attention des seniors seront programmées (dates à définir) d’ici l’été sur le département.

Source:: 30 % des tués sur la route ont plus de 65 ans

SNPM
A propos de l'Auteur
SEO Powered by Platinum SEO from Techblissonline