Suivez nous sur nos autres médias :
SNPM Syndicat National des policiers Municipaux

11- QUILLAN Sécurité rapprochée dans la ville

SONY DSC

Depuis le début de son mandat, la nouvelle municipalité quillanaise étudie la sécurité dans la ville. Jacques Malvezy, conseiller municipal en charge de la sécurité, a commencé à moderniser le service de la police municipale en y apportant diverses améliorations. «Au niveau informatique, les agents ont été dotés d’un nouvel outil informatique adapté à leurs missions et qui leur amène plus d’efficacité. La fin de la période expérimentale est à présent terminée et les agents sont maintenant plus performants sur l’organisation du service et le suivi des infos», explique Jean Bichof, adjoint au maire en charge des travaux.

La police municipale a également été dotée d’un procès-verbal informatique (fini le vieux carnet à souches), avec boîtier portable qui leur permet de verbaliser plus rapidement et d’être plus vite libérés pour d’autres missions. «Application EPM conçu pour et par les agents avec un meilleur suivi des statistiques, planification, activités de la section de la police municipale et transmission des consignes. Très intéressant car les élus peuvent y avoir accès». Pour les déjections canines et les chiens non tenus en laisse «véritable preuve d’incivisme», un engagement a été pris pour la répression. «Voilà déjà huit mois que l’on prévient».

L’effort d’aménager certains espaces verts a été l’installation de sanicrottes. «Certains propriétaires l’ont déjà bien compris mais pour d’autres…». La police municipale veillera à la bonne observation de ces consignes. «À l’étude, une action de communication avec le cabinet d’un vétérinaire local». Diverses zones de stationnement sont gérées par des horodateurs et il est toujours formellement interdit de se garer dans la Grand-Rue. La commune va étudier la mise en place prochaine d’une fourrière municipale. «Signature d’une convention avec un garage de Limoux agréé par la préfecture en attendant d’avoir un garage plus proche et d’un dispositif intercommunal». Pour les caméras de surveillance, le projet est en études depuis six mois et sera opérationnel courant 2015. «En partenariat avec la gendarmerie, il y en aura à chaque entrée de la commune ainsi que dans plusieurs points stratégiques de la ville».

Brigitte Bourrel.

 

source : www.ladepeche.fr/article/2014/11/20/1995070-securite-rapprochee-dans-la-ville.html

SNPM
A propos de l'Auteur
Syndicat National des Policiers Municipaux